Afin de collaborer avec la population, Apple a lancé aujourd’hui une nouvelle application en partenariat avec le United States Centers for Disease Control and Prevention (CDC ), la Maison Blanche et la FEMA ( Agence fédérale de gestion des urgences ).

L’application est appelée Apple COVID-19 et vise à permettre à chaque utilisateur d’effectuer une auto-analyse pour déterminer s’il présente des symptômes de contamination du nouveau coronavirus .



L’idée est d’offrir un outil de dépistage et un ensemble de ressources pour aider les gens à rester informés et à prendre des mesures appropriées pour protéger votre santé lors de la propagation du COVID-19, sur la base des dernières directives du CDC.

Avec lui, les utilisateurs répondent à une série de questions sur les facteurs de risque, l’exposition récente et les symptômes pour eux-mêmes ou un proche. L’application fournit également des recommandations sur les prochaines étapes, y compris des conseils sur le détachement social et l’auto-isolement, la façon de surveiller étroitement les symptômes, si un test est recommandé pour le moment et quand contacter un médecin.

Ce nouvel outil de dépistage est conçu pour être une ressource pour les individus et ne remplace pas les instructions des professionnels de la santé ni les directives des autorités sanitaires nationales et locales.

En plus de l’application, le site Web américain de la société a également dédié une page Web avec l’outil. L’utilisateur peut également demander à l’assistant Siri: « Comment savoir si j’ai un coronavirus? » (fonctionne uniquement dans la version anglaise américaine pour l’instant).

Conformément au fort dévouement d’Apple à la confidentialité des utilisateurs, l’application et le site Web COVID-19 ont été créés pour garder toutes les données des utilisateurs privées et sécurisées. Les outils ne nécessitent pas de connexion ou d’association avec l’identifiant Apple de l’utilisateur, et les réponses individuelles de l’utilisateur ne seront pas envoyées à Apple ni à aucune organisation gouvernementale.

Pour l’instant, l’outil est destiné au public américain. Mais nous espérons qu’il sera bientôt traduit en portugais et également lancé au Brésil (bien qu’Apple n’ait donné aucun signe que cela se produira à l’avenir).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *